Comme toujours, les dernières semaines du mois de décembre restent la période la plus intéressante de l’année notamment pour ceux qui veulent clore en beauté tout un parcours. Mais, il s’agira également d’accueillir comme il se doit le mois de janvier, un mois qui promet de nouveaux défis à relever et des aventures. Et quoi de mieux qu’une soirée d’enfer à faire des tas de folies dans un lieu chic et bien fréquenté tel que les clubs libertins ? Ce sera peut-être le moment parfait pour expérimenter vos fantasmes secrets. Et pourquoi ne pas y aller à deux en couple ou à plusieurs même ?

La philosophie libertine en matière de sexe

Les gens ont tendance à abuser un peu lorsqu’on leur offre une trop grande liberté. Mais c’est justement l’aspect le plus intéressant du libertinage et du sexe en général. En effet qu’importe votre attachement à votre partenaire, vous risquerez toujours de vous ennuyer lorsque vous avez fini d’explorer tous les fantasmes de couples « correct ». Ainsi il est souvent bon de repousser certaines limites pour le bien de la relation. Il est vrai que pratiquer le libertinage ne tentera pas tout le monde. La majorité des gens ne supportent pas de partager leurs partenaires avec d’autres. Cependant, il y a ceux qui parviennent à dépasser ce sentiment de possession. Telle est le cas des couples échangistes et libertins qui estiment que deux individus peuvent très bien s’aimer et avoir de temps en temps des aventures coquines avec des personnes tierces. Cela ouvre la porte vers un tout autre univers fascinant et excitant à la fois. Dans ce cas, que vous soyez débutant ou expérimenté, une adresse le sauna moon Est à votre disposition. *

De l’échangisme, du mélanisme et du candaulisme

Lorsqu’on parle de clubs échangistes, on se réfère également à diverses pratiques associées telles que le mélanisme en général. Et actuellement une tendance tend à se mettre en place. Tel est le cas du voyeurisme et du candaulisme. Si un libertin choisit un endroit auquel tout le monde a le droit d’accéder, c’est surtout parce qu’il prend plaisir à se faire observer lorsqu’ils couchent avec leur partenaire. D’autres fantasment plutôt en les regardant. Bref, dans un club libertin tout, ou presque, est permis. La majorité des clubs n’admettent pas les pratiques sadomasochistes. Cela risque d’en dégénérer vers des abus en tous genres risquant de porter atteinte à l’intégrité physique d’une personne. Il existe quand même des thèmes où tout le monde va donc s’habiller de manière BDSM. Mais tout s’arrête là. Dans une soirée libertine, personne ne se juge ou ne se regarde avec mépris. Au contraire, on reste ouvert d’esprit et se prête même à des expériences taboues. Telle est le cas par exemple des partouses ou des orgies.